Four à pain, la suite…(1)

Et voilà, je reprends là ou j’en était resté…

Step : préparation de l’axe, gabarit de la voute

Avec une tige filetée de 10 mm finalement soudée sur une petite plaque d’acier – sera tenue par le poids du sable….et la première couche de sable avant d’accrocher le gabarit

 

Step : l’arche et l’avaloir

J’ai préparé mes gabarits pour l’arche et je pense que je prendrais simplement du carton pour la courbe, car ma plaque de métal risque d’être trop épaisse, donc pas facile a courber…ou alors j’en trouve une autre. Finalement, même pas besoin cela tient très bien sans…

Prochaine étape, raccourcir les 5 briques du centre pour l’avaloir. Faire tremper et cimenter le tout. Puis attaquer la 2ème arche en arrière plan qui contient aussi l’avaloir et fait la jointure avec le dome.

 

Step : le dome de sable…

Le gabarit est prêt, il faut trouver un système pour l’accrocher à la tige et le faire tourner….puis remplir de sable bien mouillé, tasser le tout et lui donner la forme voulue. Avec la chaleur qu’il fait j’espère que cela ne va pas trop sécher.

 

Step : les rangs de briques…

Les deux premiers rangs de briques sont posés et je fait une première couverture avec les restes de mortier.

 

Step : l’arche et l’avaloir…

Après avoir découper les briques du centre de l’arche pour l’avaloir, je repose le tout et je cimente.

Il faisait très chaud hier et malgré le fait que j’humidifie tout le temps, j’ai le ciment qui fait un petit retrait sur une brique de l’arche… mais bon, cela devrait tenir, sachant qu’après je vais encore maçonner le conduit de l’avaloir et le dessus de l’arche.

 

Step : Continuer les rangs…

J’attaque le 3eme rang avec une inclinaison déjà plus importante et surtout la jointure avec le tunnel qui approche. Ca se complique, il va falloir faire des découpes…J’ai toujours le problème d’avoir des briques d’avance qui soient coupées et trempées correctement.

Le 4ème rang est fait avec les premières coupes et la jointure avec le tunnel me bloque pour aller plus loin…je vais préparer/poser les briques à sec avec découpes et calles car je ne sais pas trop ou je vais .

 

Step : le dôme et jointoyer avec le tunnel…

75 briques posées, plus qu’a faire les découpes et la jointure avec le tunnel mais je commence à y voir un peu plus clair…Il me reste 6 briques, alors pas question de se planter !

Bonjour la poussière et le bruit = 140 coupes au minimum. Le pire ca va être les aller-retour avec la disqueuse. Je crois que je vais le faire directement à coté du four.

Attention : ne pas oublier de couper la tige fileté au plus bas – avant qu’il n’y ait plus de place…le but étant d’être un peu en dessous de la voute de sable. Après, une fois le dôme vidé on pourra aussi remettre un coup de disqueuse par l’intérieur. De toute façon, y’aura surement pas la place pour la faire bouger en raison de la plaque support.

 

Step : Finaliser et faire les joints…

C’est fait ! Les briques sont toutes coupées, enfin ! Je suis en cours de trempage et mise en place rang par rang – un par soir – pour jointoyer….cela devrait être fini vendredi.

 

J’ai eu une mauvaise surprise…! Le carton (très solide) qui retient le sable du dome devant le tunnel a bouger sous la pression d’un sable plus très humide – j’ai aussi fait la bêtise d’enlever les briques qui le retenait, ben oui, j’en avait plus.

Bref, il s’est un peu avancé, a pousser mon gabarit de tunnel et y’a tout qui barre. Heureusement, je m’en suis rendu compte et j’ai pu  mettre une cale et finir ma voute sans avoir le dome qui s’écroule…

Astuce : bien caler son bouchon de tunnel !

Autre astuce : Si vous faites comme moi, découpe,  trempage, etc….Attention au crayon papier, cela disparaît dans l’eau….je vous conseille donc d’utiliser un marqueur indélébile pour marquer vos briques.

 

Step : Finaliser le dome

Couvrir ensuite avec une couche de mortier/ chamotte, puis un film d’alu et on pourra couvrir de sable

 

Step : L’avaloir…

Et voilà, encore une période de réflexion…comment faire l’avaloir ? en métal ? en brique ? en briquette ? Ben finalement la briquette a gagné !

 

 

Step : Le sable et la voute

Sinon je commence à enlever du sable….j’ai peur du résultat final…l’estétique n’est pas vraiment au rdv, j’espère au moins le coté fonctionnel…

 

Et voila, le résultat…y’a tous les défauts possible…du mortier qui a couler (un peu), des briques qui jointent mal et quelques différences de niveau….mais c’est joli quand meme🙂 et finalement c’est pas trop la catastrophe.

Je crois que si je m’était un petit peu appliqué sur les 4 derniers rangs, cela aurait été parfait…mais j’aurais pas eu assez de brique je pense.

 

Step : Le coffrage

Le coffrage est en cours avec remplissage de sable et isolation des parois….une vrais rolls royce

p1140791

 

Step : Le conduit

On va le laisser sécher une bonne semaine ou deux, puis attaquer le dérhumage. Mais avant faudrait que j’ai fait le conduit : après avoir monté une cloison jusqu’au faitage, j’ai pu poser un boisseau avec un support fait maison ancré dans le mur. Puis j’ai tubé avec du 150mm acheté d’occasion sur le bc que j’ai sceller sur mon avaloir.

Il me restera a finir le toit et le conduit avec 2 boisseaux de plus – cela prend forme. En attendant, j’ai déjà attaquer le dérhumage. J’espère que je n’ai pas été trop violent au niveau de la chauffe. Après 4 jours, j’ai enfin un premier feu qui commence à me nettoyer la voute… et la masse qui se réchauffe. Ce matin, la voute était encore bien chaude après le feu d’hier soir…

 

Step : La masse…

Le coffrage a été rempli de sable, puis une bonne couche de gravier fin provenant du tamisage du sable, puis une petite couche de gravier – plus un rempart contre les bestioles…Sur cela, j’ai ajouter 2 épaisseurs de 45mm de laine de roche et rabattu les pans verticaux qui isolaient les murs…sans aller trop prêt du conduit et de l’avaloir bien sur. Quelques galet dessus en attendant.

 

Step : Les outils et la porte

J’ai réaliser une raclette et une descente de cendre dans une tôle récupérée dans la “déchèterie” de ma boite – un bon coup de disqueuse et polissage.

J’ai un ami qui a la gentillesse de me récupérer une tôle inox pour la pelle a pizza et qui me découpe de quoi faire la porte…j’attend avec impatience.

 

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Quelque chose d’un peu différent…

Eh oui ! Ne parlons plus informatique, mais un peu bricolage….une autre de mes passions qui m’occupe pas mal ces derniers temps. Je vous passerais les diverses réalisations dans la maison : cuisine, salon, toilettes, bureau, salle de bain, du sol au plafond depuis deux ans maintenant.

Revenons  plutôt sur la dernière (pas encore finie :-)  d’une cuisine d’été…eh oui, exit les barbecue a deux balles…je fait tout en “dur” et surtout je complete avec un four à pain…

J’en avais envie depuis très longtemps et quand on goute le pain industriel fourgué par de soit disant “artisans” boulanger…et bien zut, je m’y met aussi -:) !!!

Je vais mettre à jour cet article aussi souvent que possible avec toutes les explications et péripéties rencontrées jusqu’au premier allumage ! c’est pour dire,  je ne suis pas au bout de mes peines.

Step : la dalle, on fait d’abord le support

Je monte un muret de support pour le plan de travail. Puis le coffrage pour le four à pain 135 x 135 avec un biseau cela fait environ 3 pans de 80 cm.

Comme j’ai plein de gravas et autres pierres et carreaux non utilisés, je remplis le tout avec et je coule un premier mortier vite fait.

WP_20160610_21_28_47_Pro

 

Step : coffrage et béton

Etape un peu plus délicate, mais finalement je m’en sort pas trop mal. J’ai deux planches qui vont un peu se courber avec l’humidité du béton mais rien de grave. Sinon, j’ai ferraillé avec 2 grilles 10×10 partout et 3 fer tor de 8 mm dans le sens de la dalle du plan de travail jusqu’au four

Pour les néophytes comme moi, béton = 1 ciment + 2 de sable  + 3 de gravier. Pour le mortier : 1 ciment + 3 ou 4 de sable. Et franchement, louez un camion pour aller à la carrière la plus proche, cela vous couteras bien moins cher.

Et voilà le résultat 12 brouettes de béton plus tard, puis 3 de mortier pour le dernier centimètre de remplissage. Photos perdues…:-)

 

Step : le résultat; une jolie dalle déjà pleinement utilisée🙂

P1140559.JPG

Problème à venir : ma dalle pour le four n’est pas assez régulière…faudra peut être faire un petit ragréage…mais la tenue à la chaleur me pose problème

 

Steps : la première partie du matos

  • 12 dalles de 30x30x4 pour la sole
  • 8 savons pour l’entrée du four
  • 70 briques pour un début…il m’en faudrait en théorie 140 !!
  • et 2 sac de chamotte

Je n’ai pas encore pris de couteaux, mais en fait je pense que je vais m’en passer…plus de détails dans l’étape du tunnel.

Je souhaite faire une peu de publicité à PRSE – Produits Réfractaires du Sud Est – la briqueterie qui me fournit le matériel réfractaire. Pour le bon accueil, la disponibilité et  le fait que cela devient trop rare de pouvoir acheter Français !

P1140556.JPG

 

Step : le gabarit

Le gabarit est prêt, déjà testé sur la dalle. Et oui il faut vérifier que tout passe. Pour info, à par si vous êtes “richissime”, des demi briques suffisent amplement à la réal de la voute pour un petit four familial.

Pour ce qui est des dimensions : diamètre de 90 cm, la partie tunnel fait 48 cm de large par 40 env. de profondeur.

P1140558

 

Step : la découpe de la sole

On pose le gabarit sur notre assemblage de dalle pour un marquage de la découpe. Attention, si comme moi vous possédez une disqueuse de 125, c’est short pour les découpes en 4 cm…donc prévoir de faire le marquage en recto-verso. Par contre, la découpe c’était que du bonheur…trop facile.

P1140565.JPG

 

Step : on teste le tout

La sole est découpée et raccourcie afin de placer les savons qui seront à l’entrée du four. Attention les savons font 5cm  de haut pour une sole de 4cm. Heureusement, il est prévu de faire un support réfractaire pour la sole afin d’ajuster le niveau, mais aussi pour ajouter une pente de 1 cm pour faciliter l’extraction des braises.

NB : n’ayant pas eu de problème de coupe, j’aurai pu me passer de 2 dalles – 10 aux total aurait suffi – car j’ai pris des chutes sur mes coupes

P1140566.JPG

P1140574.JPG

Entre les 2, je teste la pose des premiers éléments et essaye de visualiser la réalisation de l’avaloir (en carton sur la photo). Cela me laisse un fond qui me permettra d’y coller la porte. Peut être que je le ferais un peu moins profond. Quelques jolies découpes en perspective🙂

P1140577

 

Step : gabarit de porte et de tunnel

J’ai décider de faire la porte “by myself”. Il faut donc passer par l’étape forme, gabarit et tests…vive la fée du carton, cela permet de simuler pas mal de chose. On obtient donc 3 rangs pour 18 cm de haut + l’arche qui fait 14 cm. Un total de 32 (sans les savons, la dalle et le support) pour une voute de four qui devrait se situer en dessous de 40 cm.

P1140575

Je pense que je vais faire le gabarit en 2 parties : le rectangle de la base une fois les briques posées, puis l’arche en arc. En plus cela fera plusieurs morceaux qui seront ensuite plus facile à enlever.

 

Step : préparation de la ceinture

La ceinture, comme sont nom l’indique ceinture les dalles de la sole…avec un petit joint de dilatation et elle n’est pas solidaire de la dalle de béton…

P1140589

Cela ne me plait pas…on recommence, car j’ai des briques vraiment trop courtes….je savais que j’avais pas beaucoup de place…7 à 9 cm pour certaines, mais là je suis descendu à 5 cm…J’ai du bouger la position de la sole…alors je reprend, mais comme c’est dimanche plus de coupe à la disqueuse !

 

Step  : début du tunnel

C’est fait, mes premiers essais. Les savons sont posés sur l’entrée avec un petit coffrage de support afin de pourvoir déborder sur le devant. Puis les 2 piles sur lesquels l’arche va se poser…c’est pas du gateau moi je vous dit !

Le mortier est “dur”, compact et difficile à tasser, heureusement il prend assez vite, donc pour tasser le dessus de la pile, pas de soucis , le reste ne bouge pas; mais je pense que je le fair encore un peu trop humide – comme à mon habiture.

P1140592.JPG

Attention, 24 heures minimum de trempage ! sinon les briques n’accrochent pas et le mortier sèche trop vite…Va falloir prévoir quelque chose de plus conséquent sinon ca va pas aller bien vite….

P1140581

 

Entremet : ayant un petit trou dans l’emploi du temps, je prépare la base du BBQ. Sur le même principe, je vais faire une ceinture et utiliser les 2 dalles de trop pour le fond.

P1140580

 

Step : réalisation du support

Un mortier réfractaire maigre dosé 1 fondu pour 5 chamotte, sans mouiller les dalles afin quelles ne collent pas ! Eh, bien maintenant, je peux le dire, cela n’est pas aussi simple qu’il n’y parait !

Astuce : je crois que j’aurais du faire avec un mélange de chaux parce que le fondu se durcit trop vite pour avoir le temps de faire les niveaux correctement

P1140617

 

Step : la ceinture

Comme je n’ai pas le niveau avec la dalle et l’arche d’entrée, je vais faire un second mortier maigre pour remettre le tout d’équerre. Je pose les briques sur la tranche et je fait le niveau. Puis je complete avec un mortier afin de combler les angles et celler la ceinture. Attention, aucun mortier ne doit être transparaitre dans le four…

 

Astuce : Prévoir une poubelle pour le trempage des briques, voire 2 !

 

Je coupe l’article en plusieurs parties, parce que là, ca commence à être long…A bientôt pour la suite içi

 

MS…as allways

I am trying to improve both version of CBR on ePub management….but there is nothing on the MS platform… RT or UWP is missing the support for xps and documents. I have a powerfull html to xaml converter, but nothing to display it in a nice way. No page management, etc…where do we go if we have to constantly re-develop such components. I ‘m feed up with MS !  tons of developers but no harmony and guideline in their strategy. or they have really cancelled it.

Try to see if i can produce a tech article about documents and viewers but who is going to use them now ?

Bye –  see u